Le livre Artistes-Chercheur·es, Chercheur·es-Artistes, Performer Les Savoirs

co-dirigé par Marion Boudier et Chloé Déchery

est paru en septembre aux Presses du réel dans la grande collection ArTeC.

Il est possible de le commander ICI

Initié en 2018 par Chloé Déchery et Marion Boudier, le programme Performer les savoirs interroge l’épistémè de la scène contemporaine à travers l’étude et l’expérimentation de démarches scéniques qui performent des savoirs, soit en actualisant des savoirs anciens, soit en créant et faisant circuler de nouveaux savoirs méta-théatraux, artistiques ou scientifiques.

Plusieurs questions se posent face au nombre croissant d’œuvres du spectacle vivant, de la performance ou de l’art contemporain qui font de la pensée et du savoir leurs objets, en détournant les formes de la conférence (conférence-performance), de l’entretien, de la leçon ou en occupant des lieux tels que les bibliothèques et les amphithéâtres. Sous quelles formes l’œuvre artistique contemporaine peut-elle mettre en acte et en scène un geste et une activité de recherche ? Quels sont les enjeux et la portée de savoirs qui sont incarnés, en acte ? Comment s’articulent recherche, création et pédagogie dans ces pratiques ? Existe-t-il des techniques, des cadres ou des dispositifs communs repérables sur la scène actuelle et transférables hors du champ artistique ?

Pour répondre à ces questions, nous défendons une démarche de recherche « traversée par la création », c’est-à-dire une méthodologie renouvelant les liens entre élaboration théorique et expérimentation pratique. Notre questionnement est donc à double sens : comment s’incarne la recherche au théâtre, et inversement comment, la recherche scientifique peut-elle se rénover par le recours à la création et la créativité propres à l’espace scénique et aux pratiques performatives ?

Notre méthodologie se développe au croisement de la pratique et de la théorie à travers plusieurs formats qui s’efforcent de donner davantage d’espace et de temps à l’expérimentation, à des formes de « théorisation ancrée » et aux échanges collégiaux, tels des séminaires, des workshops de recherche et des rencontres avec des artistes, des journées-laboratoires ou encore des publications (articles, livres, fanzine).

Le programme Performer les savoirs entend occuper une place à l'intersection entre la recherche théorique, le soutien de l'expérimentation et l'accompagnement de la création artistique. A cette occasion, des commandes peuvent être faites à des artistes qui sont alors associé.e.s à certains projets et invité.e.s à créer des œuvres inédites. Performer les savoirs se conçoit comme une plateforme curatoriale et de recherche où l'invitation et l'hospitalité sont des principes structurants. Les chercheur.e.s, artistes-chercheur.e.s créateur.trice.s, étudiant.e.s et professionnel.le.s du secteur culturel qui suivent les projets ont l'occasion de se rencontrer et d'échanger de façon soutenue au sein de petites communautés travaillées par une sociabilité intellectuelle et conviviale.

Les Gens Importants
Les Gens Importants

Colyne Morange/ Journée-laboratoire Université Paris VIII

press to zoom
Conf-Perf
Conf-Perf

Performer les savoirs 13 avril 2021 Conf-Perf etudiant.e.s Paris 8 © Hugo Renard

press to zoom
Bienvenues! au Queer club for HOt bodies
Bienvenues! au Queer club for HOt bodies

Charlotte Couturier/ © Gaelle Mata Journée-laboratoire Université Paris VIII

press to zoom
Conf-Perf
Conf-Perf

Performer les savoirs 13 avril 2021 Conf-Perf etudiant.e.s Paris 8 © Hugo Renard

press to zoom
Lumen texte
Lumen texte

Perrine Mornay et Olivier Boréel/ © Hélène Harder/ Journée-laboratoire Université Paris VIII

press to zoom
Performing Knowledge, 2018
Performing Knowledge, 2018

Conf-Perf étudiant.e.s / Journée-laboratoire Université Paris VIII

press to zoom
1/1
 

Équipe

Marion Boudier

Est dramaturge et maîtresse de conférences en Études théâtrales à l’Université de Picardie Jules Verne, membre du Centre de Recherche en Arts et Esthétique (CRAE). Agrégée de Lettres modernes, ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines, elle a consacré sa thèse à « la représentation du monde sans jugement : réalisme et neutralité dans les dramaturgies contemporaines » (dir. Jean-Loup Rivière). Ses travaux portent sur les écritures textuelles et scéniques immédiatement contemporaines, la dramaturgie, les processus de création, et les liens entre art, pédagogie et recherche. Membre jr. de l'Institut Universitaire de France depuis 2021, elle développe actuellement ses recherches autour des processus de création documentés/documentaires en s’intéressant plus particulièrement aux usages du document par les interprètes à travers le projet ADOC ("L'Acteur·rice et le Document"). Depuis 2022, elle est chercheuse associée au Laboratoire d'Histoire Permanente du Centre Pompidou.

Elle a co-réalisé le site Internet « Grande leçon de théâtre d’Oriza Hirata » pour l’UOH (2012) et est l'auteure de plusieurs articles et ouvrages sur le théâtre contemporain, notamment De quoi la dramaturgie est-elle le nom ? (L'Harmattan, 2014) co-écrit avec le collectif de la revue Agôn, et deux volumes consacrés à l’œuvre de l'auteur-metteur en scène Joël Pommerat parus aux éditions Actes Sud (2015 et 2019 - Prix du Syndicat de la critique, Meilleur livre sur le théâtre).

Depuis 2013, elle travaille comme dramaturge avec la Compagnie Louis-Brouillard / Joël Pommerat pour des créations au théâtre et à l’opéra (Une année sans été, Ça ira (1) Fin de Louis, Pinocchio, L’Inondation, Contes et légendes). Elle a également collaboré avec Eve-Chems de Brouwer, Julien Brun et Bernard Stiegler, Gérard Potier, Guillermo Pisani...

crédits_David Balicki

crédits_Karen Paulina Biswell

Chloé Déchery

 

Artiste de performance et chercheuse en arts du spectacle de l’Université de Paris 8, Chloé Déchery est ancienne élève de l’École Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines et agrégée de Lettres modernes. Docteure en arts du spectacle, elle est Maîtresse de conférences en études théâtrales à l’Université Paris 8. Elle a vécu et travaillé 10 ans en Grande-Bretagne où elle a commencé d'écrire pour la scène et exercé en tant qu’enseignante-chercheuse à l’Université de Surrey. 

Depuis 2007, Chloé Déchery développe un travail de performance, qui, à partir de processus collaboratifs et interdisciplinaires, s’intéresse à la déconstruction des mécanismes de la représentation (théâtrale, sociale, symbolique), brouillant les frontières entre visible et invisible, poésie et geste quotidien. Inspiré par les méthodes issues du film documentaire comme de l'anthropologie ou de l'ethnographie, son travail de recherche-création déploie des formes d'écriture scénique qui font la part belle à l'intime, l'exposition de soi et la subjectivation comme puissance agissante.  Sa dernière pièce, Bardane et moi, s'inscrit dans un triptyque au long cours, intitulé Première et qui articule les questions de l'ambition et de l'auctorialité féminines avec la pensée écologique et les manifestations des co-dépendances et des interrelations qui agencent notre monde aujourd'hui.

Au niveau théorique, ses derniers travaux ont en commun de s’intéresser à la création, la production et la circulation de savoirs et de modes de pensées singularisés et réactivés par une pratique performative au présent. Ce faisant, Chloé Déchery développe une pratique personnelle de la recherche au croisement de la théorie, de l’écriture performative et de la création en performance. Chloé Déchery est la co-créatrice du programme « Performer les savoirs » qui articule la production de savoirs à travers les formes performatives et la transmission dans l’espace public.

En tant que pédagogue, elle intervient régulièrement au sein de structures très diverses : Universités, instituts d’études politiques, écoles de cirque et de théâtre.

​​

www.chloedechery.com

Assistant.es

Édition 2022 : Chiara Boitani, Nicolas Tejera

Édition 2021 : Nicoletta Damioli

Édition 2019: Veronica Rendón et Rita Grillo

Édition 2018 : Rita Grillo