Journée Laboratoire le 18 mars 2020 au Théâtre Universitaire de Nantes

Troisième édition du cycle Performer les savoirs / Performing knowledge proposé par Marion Boudier et Chloé Déchery, cette journée d’expérimentation et de recherche interrogera les modes d’adresse et d’écoute dans le champ de la création artistique au théâtre et en performance. Comment faire entendre une parole savante ? Dans quelles dispositions d’attention se situe-t-on à son égard ? Quels sont les enjeux et la portée de ces savoirs incorporés et mis en voix ? Les arts du spectacle offrant aujourd’hui une place accrue à la création sonore, à la voix et au chant, aux situations d’entretien ou à des formes réinventées de récit radiophonique, nous nous demanderons comment la scène peut devenir le lieu d’une activation sensible et collective du savoir.

Initié en 2017, Performer les savoirs interroge l’épistémè de la scène contemporaine à travers l’étude et l’expérimentation de démarches scéniques qui performent des savoirs, soit en actualisant des savoirs anciens, soit en créant et faisant circuler de nouveaux savoirs méta-théâtraux, artistiques ou scientifiques. Sous quelles formes l’œuvre artistique contemporaine peut-elle mettre en acte et en scène des connaissances et des gestes de recherche ? Comment s’articulent création, recherche et pédagogie dans ces pratiques ? Existe-t-il des techniques, des cadres ou des dispositifs communs repérables sur la scène actuelle et transférables hors du champ artistique ?

Fondées sur le modèle de la « journée d’étude » dans le champ académique, les journées-laboratoires organisées par Performer les savoirs proposent pour cette troisième édition un renouvellement des formes du congrès en laissant une large place à l’expérimentation et à des formes de théorisation ancrée, notamment à travers des ateliers-workshops, des échanges de bonnes pratiques (Peachy Coochy) et un ensemble de situations participatives ainsi que des possibilités de retour sur expérience pour les participant.e.s. Quatre journées laboratoires ont ainsi déjà eu lieu, en 2018 à Paris pour interroger l’éthos et les postures de l’artiste-chercheur·e et du chercheur-e-artiste, et, en 2019, à Amiens autour de l’usage de documents en scène.

1/1

Équipe

Marion Boudier

Est dramaturge et maîtresse de conférences en Études théâtrales à l’Université de Picardie Jules Verne, membre du CRAE. Agrégée de Lettres modernes, ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines, elle a consacré sa thèse à « la représentation du monde sans jugement : réalisme et neutralité dans les dramaturgies contemporaines » (dir. Jean-Loup Rivière). Ses travaux actuels portent sur les écritures textuelles et scéniques immédiatement contemporaines, la dramaturgie, les processus de création et les liens entre art, pédagogie et recherche. Elle a co-réalisé le site Internet « Grande leçon de théâtre d’Oriza Hirata » pour l’UOH (2012) et est l'auteure de plusieurs articles et ouvrages sur le théâtre contemporain, notamment De quoi la dramaturgie est-elle le nom ? (L'Harmattan, 2014) co-écrit avec le collectif de la revue Agôn, et deux volumes consacrés à l’œuvre de Joël Pommerat (Actes Sud, 2015 et 2019)

Depuis 2013, elle travaille comme dramaturge avec la Compagnie Louis-Brouillard / Joël Pommerat pour des créations au théâtre et à l’opéra (Une année sans été, Ça ira (1) Fin de Louis, Pinocchio, L’Inondation).

Après avoir également collaboré avec Eve-Chems de Brouwer (Docteur B, 2016), elle intervient en 2017-18 au CNSAD avec le metteur en scène Julien Brun et Bernard Stiegler pour des ateliers « théâtre et téléprésence » ainsi qu’au Louvre avec l’auteur Frédéric Ciriez pour des médiations théâtralisées. 

Chloé Déchery 

 

Est artiste de performance et Maîtresse de conférences en études théâtrales à l’Université de Paris 8 Saint Denis. Agrégée de Lettres modernes, ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines, Chloé Déchery est titulaire d’un doctorat sur les corporéités du quotidien dans la performance contemporaine en Grande-Bretagne et en France. Depuis 2009, Chloé Déchery développe un travail de performance (conception, écriture, mise en scène, jeu), qui, à partir de processus collaboratifs et interdisciplinaires, s’intéresse à la déconstruction des mécanismes de la représentation (théâtrale, picturale, sociale ou identitaire) et tâche de creuser et brouiller les frontières entre visible et invisible, épique et quotidien, sphère sociale et infra-mince. Au niveau théorique, les derniers travaux de Chloé Déchery ont en commun de s’intéresser à la création, la production et la circulation de savoirs et de modes de pensées singularisés et réactivés par une pratique performative au présent («Performer le je ou la déconstruction du projet autobiographique, in « Récits de vie », JE organisée par J.-F. Dusigne, Paris 8, 30-31/01/2018 ; « The Guest Performer : Neo-liberal Agency and Conflicted Authorship in Contemporary British Theatre” in E. Beaufils, E. Holling ed ; Performing Collaboration in Solo Performance, “A Duet Without You” and Practice-as-Research, Intellect ed, 2019). Ce faisant, Chloé tente de développer une pratique personnelle de la recherche au croisement de la théorie, de l’écriture performative et de la création artistique en performance; entre théorie de la pratique et pratique de la théorie.

www.chloedechery.com

 
 
 

Partenaires

EA 1571
Scènes du Monde

© 2018 by Performer les savoirs. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now